Jeunes d'ici et d'ailleurs

Lauréat du dispositif “Fai’R” 2020, notre réseau met actuellement en place un projet qui permettra la participation de 330 jeunes français et jeunes réfugiés à des séances de théâtre-forum afin de mettre en commun leurs problématiques et confronter leurs points de vue autour des freins à leur intégration dans la société. Les actions se dérouleront en Nouvelle Aquitaine, Ile de France, Pays de la Loire, Occitanie, Provence-Alpes Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus d'infos très bientôt !

100 débats pour la jeunesse

Depuis quelques semaines, les tribunes défendant la liberté de débat fleurissent dans le monde de l'éducation populaire.

Les événements de Poitiers prouvent s'il en était nécessaire la volonté gouvernementale de mettre au pas la jeunesse de France à coup de catéchisme laïc et de Marseillaise, comme si le SNU devait s'insinuer partout.

Bien entendu la particularité des associations de jeunesse et d'éducation populaire est et restera toujours d'être en écho et en solidarité permanente avec la vie des gens, la notre.

Nous voyons aujourd'hui se dessiner un paysage effrayant. De la loi sécurité globale à celle sur le séparatisme – qui se drape dans la vertu supposée de la laïcité – c'est un arsenal de mesures liberticides qui se met en place.

Le gouvernement ne veut voir qu'une seule tête, allant jusqu'à déclencher des inspections des associations qui auraient l'outrecuidance d'organiser... des débats !

On nous parle de « territoires perdus pour la république » là où nous voyons depuis plus de trente ans des « territoires abandonnés par la république ».

On nous parle de « danger séparatiste » là où nous voyons depuis trente ans des co-existences pacifiées.

On nous parle de « profiteur » là où nous constatons depuis trente ans, une paupérisation accrue des quartiers populaires, où aujourd'hui les gens ne mangent qu'un jour sur deux !

On nous vend la laïcité et la culture là où aujourd'hui, les salles de spectacles, les cinémas et les musées ferment tandis que restent ouverts tous les lieux de culte...

Alors oui nous signons ces tribunes, parce que nous en partageons l'indignation.

Mais ARC EN CIEL THEATRE vous le savez a la furieuse habitude de ne pas se contenter de dire.

De Janvier à Juin nous allons lancer le programme « 100 débats avec la jeunesse » partout en France. Nous proposerons de manière large et ouverte à tous les partenaires qui le souhaitent, d'accueillir chez eux - en invitant des jeunes, des adultes et des élus – un THEATRE FORUM ou UNE CONFERENCE POPULAIRE sur une seule question commune : « Jeunes-élus, un dialogue impossible ? ». Que vous soyez une mairie, une maison des jeunes, un FJT, un centre social, un établissement scolaire, une MRJC, un syndicat, etc... Il vous suffit de nous contacter et nous venons !

Il est plus que temps de comprendre que faire vivre de la démocratie c'est avant tout faire ensemble. Alors chiche on s'y met ? Nous on est prêts !!

Contactez-nous !

Les Ateliers Permanents de Recherche Sociale

LES EXPERTS, C’EST NOUS !

Pour que rien ne bouge dans la société, il faut d’abord que nous ne bougions pas nous-même. Il faut que nous restions persuadés qu’il n’y a pas de marge dans ce que nous devons faire tous les jours : travailler, manger, éduquer les enfants, habiter,…

On voudrait nous assigner à être éternellement ce que nous sommes. Ne jamais changer. Jouer les rôles que l’on nous a appris depuis la naissance sans pouvoir en sortir.

Bien sûr jouer ces rôles, ça nous aide parfois ! On les fabrique aussi nous même. Mais on constate aussi qu’on ne sait plus comment en sortir, même quand la situation nous est insupportable. Et puis tellement de gens nous expliquent la vie, font des déclarations, des analyses, qui nous empêchent de penser par nous-même et nous clouent à notre place. 

Alors on joue la montre, on se conforme, on fait comme tout le monde parce que c’est plus simple. C’est plus simple avec les collègues, avec la famille, avec les voisins, dans la rue. Faire comme d’habitude pour ne pas devenir la cible des autres, pour ne pas déclencher d’emmerdements. Parfois jusqu’au burn out, jusqu’à la dépression, jusqu’à la violence.

Comment changer la société sans se fracasser nous-même ? Comment refuser ce qui fait la société injuste sans attendre les décisions des décideurs ? Que se passerait-il si l’on changeait quelque chose là où l’on travaille, là où l’on vit, là où l’on aime ?

Juste refuser de reproduire sans fin ce qui nous use et nous fait du mal. Juste chercher ensemble ce qui nous rendrait un peu plus humain.

 

Avec les ateliers permanents c’est la proposition :

- D’un rendez-vous régulier et de long terme pour avoir le temps d’exister.

- D’un SUJET CLAIR, c’est pour lui qu’on vient pas pour des méthodes.

- D’une ACTION évolutive en fonction du groupe qui vise à ouvrir, associer, agréger, donner de l’air. Les méthodes seront peut être à inventer, à tordre.

- D’un CADRE posé. Il ne s’agit pas d’une confrontation de programmes, d’analyse ou de déclarations, mais d’action pratique. Ni l’impuissance, ni le report sur les décideurs ne peuvent être totale. Nous voulons trouver où nous pouvons agir, nous mêmes.

 

Aujourd’hui plusieurs Ateliers permanents sont ouverts :

> A Toulouse, sur le «travail réel» : arcenciel.sud@laposte.fr

> En Ariège, sur «de la colère au pas de côté»  : arcenciel.sud@laposte.fr

> A Cazère, sur «la parentalité»  : arcenciel.sud@laposte.fr

> A Cergy, sur la «transformation sociale» : paroles.arcenciel@gmail.com

> A Cahors, sur «l'accueil de l’autre» : arcenciel.sud@laposte.fr

> A Monclarc, sur «l’égalité femme-homme»: arcenciel.sud@laposte.fr

 

Et bientôt, à Nantes, à Angers, à Montpellier, à Paris, à Bordeaux, etc...

Ouvrez l’oeil, où ballader vous sur notre site pour avoir toutes les informations !

SPECTACLE en tournée...

La fête comme un sas. Comme pour expurger, oublier nos peurs le temps d'un instant. Parce que demain il faudra bien y retourner : dans l'éducation de nos mômes, dans nos relations de couple, dans notre travail, dans nos désirs frustrés, dans le monde. La fête comme une ressource. La fête qui nous offre à suivre le temps d'un moment les itinéraires de vie de gens « comme nous » avec leurs doutes, leurs questions, leurs limites, leurs rêves et leurs envies. Les ellipses en seraient le fantasme qui permettent de respirer en imaginant les possibles en interrogeant les pourquoi, les danses et les rituels en seraient les moments du réel qui nous chargent pour voir apparaître sous nos yeux les détresses quotidiennes, les chants des moments de révoltes qui nous remettent tous ensemble.

Nous coopérons avec ces réseaux

  • Facebook Social Icon
SUIVEZ NOUS SUR

Développement de Projets & Coordination

► 06 72 76 13 45 / developpement.arcenciel@orange.fr      

► 06 12 01 91 60 / reseau.arcencieltheatre@gmail.com
   

Formation :

► 06 01 75 10 65 / formation.arcencieltheatre@gmail.com     

 

Publications : www.revueresonnances.org

CREDIT PHOTOS :

Elizabeth Laudouar

2018_MENJ_logo_vertic_vect_1019707.jpg